Antonia Minor
Marble. 14—37 CE.
Height 43 cm.
Inv. No. 743.
Copenhagen, New Carlsberg Glyptotek Photo by Sergey Sosnovskiy

Antonia Minor.

Marble. 14—37 CE.
Height 43 cm.
Inv. No. 743.

Copenhagen, New Carlsberg Glyptotek
(Ny Carlsberg Glyptotek)

Description:
Italiano 42. Pl. LXX—LXXI.

Antonia Minor. Buste de marbre. I.N. 743. Acheté en 1893 aux enchères de Londres. A appartenu antérieurement au Ministre suédois-norvégien à p.78 Constantinople Selim d’Ehrenhoff (Cat. de la coll. de feu Monsieur S. d’Ehrenhoff, Naples 1892, No. 2). Indiqué comme ayant été trouvé à Aïdin (Tralles).

H. 0,43. Marbre blanc avec patine brun rouille. La plus grande partie du nez est brisée. Le bord des oreilles et la draperie sont abîmés. Quelques restaurations modernes ont été enlevées en 1949.

Il y a longtemps que ce portrait a été dénommé Antonia Minor par suite de la ressemblance indéniable avec les effigies monétaires de cette plus jeune fille de la soeur d’Auguste, Octavia dans son mariage avec Marcus Antonius. Elle est née en l’an 36 av. J.-C., épousa le jeune frère de Tibère, Drusus et mourut après un très long veuvage sous le règne de son petit-fils Caligula. Elle jouit de la plus haute estime durant toute sa vie et sa mémoire prit une importance particulière du fait que son fils cadet Claude devint empereur après sa mort.

Le buste de Tralles reproduit un portrait de jeunesse de cette importante Dame qui est aussi le modèle d’un portrait à Vicenza, trouvé avec celui d’Auguste (Frederik Poulsen, Porträtstudien in norditalienischen Provinzmuseen p. 79 No. 3. Röm. Mitt. 45, 1930, p. 211. Einzelaufnahmen, Texte des Nos. 3782/83). Dans le portrait d’Antonia que l’on rencontre le plus fréquemment la coiffure simple est enrichie d’une coquette frange de petites boucles sur le front. On connaît une dizaine de répétitons de ce type d’ailleurs prochement apparenté :


1) Berlin, de Samos: Blümel R 23. Acta Arch. 17, 1946, p. 25 No. 1. Harrison, Agora I, pl. 44a. Felletti Maj, Ritratti p. 55. Trouvé avec d’autres portraits de la famille impériale.

2) Commerce des oeuvres d’art (?) Acta Arch. 17, 1946, p. 26 No. 2.

3) Malte. Journ. Rom. Stud. V, 1915, p. 41 fig. 10. Acta Arch. 17, 1946, p. 26 No. 3. Harrison p. 24. Felletti Maj p. 54. Trouvé avec un portrait de Claude.

4) Leptis Magna. Africa Italiana VIII, 1940, p. 88, fig. 65-66. Acta Arch. 17, 1946, p. 46 No. 7. Felletti Maj p. 54. [p.79] Appartient sans aucun doute à la grande série des portraits tibériens à Leptis.

5) Athènes, Agora. Harrison p. 24 No. 12, pl. 8.

6) Rome, Musée des Thermes. Felletti Maj No. 85.

7) Cherchel. Statue non publiée mentionnée par Felletti Maj, p. 54 et par Charbonneaux, Gnomon 29, 1957, p. 455.

8) Spoleto. Tête en possession privée, mentionnée par Felletti Maj, p. 54.

9) Rome, Vatican. Lippold, Vat. Kat. III, 2, p. 4 No. 5, pl. 4.

10) Fiesole. Galli, Fiesole p. 131 No. 346, fig. 121b.

11) Palermo, Museo Nazionale. Tête placée en 1954 comme pendant à un portrait de Germanicus.

12) Syracus, de Centuripe. Siculorum Gymnasium N. S. VI, 2, 1953, p. 6 fig. 9 (Gentili).

13) Autrefois dans les Coll. Arundel, Marlborough, Cook. Camée sardonyx. Smith-Hutton, Cat. Wyndham Cook Coll. II No. 297, pl. 13. Exemplaire en bronze de la Renaissance, à Berlin: Bange, Ital. Br. II (1922) No. 117, pl. 25.


Cat. 607. Billedtavler XXXXIX. Hekler, Bildniskunst 203 a. West, Röm. Porträt-Plastik I p. 143, pl. 36, 151. Acta Arch. 17, 1946, p. 30. Bull. Beschav. 31, 1956, p. 20, fig. 32. Röm. Mitt. 64, 1957, p. 4. Riv. Arch, e Storia dell’Arte NS 8, 1959, p. 160, No. 18.

Credits:
(ññ) 2008. Photo: Sergey Sosnovskiy (CC BY-SA 4.0).
Text: museum inscription to the sculpture.
© 1973. Description: V. Poulsen. Les portraits romains. Vol. I. République et dynastie Julienne.
Copenhague, Ny Carlsberg Glyptotek, 1973, pp. 77—71, cat. no. 42.

comment
Keywords: marble marmor marmo testa ritratto femminile of Antonia the Younger Antonia Minor Antonii a roman woman female hairdo hairstyle coiffure from Tralles Aydin Inv No 743 607
History of Ancient Rome